Vampire Thême
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Phillip Delarivos

Aller en bas 
AuteurMessage
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeLun 14 Sep - 17:46

Phillip Delarivos I315308344_35646_5
Phillip Delarivos

~ Préambule ~

Age ~ 16 ans
Date de la première transformation ~ 10 ans
Avatar ~ Ben Barnes
Parole de vampire ~ vérif par Lynn I love you



>> Que m'arrive t-il? <<

Phillip Delarivos I268827377_40168
Vous allez devoir raconter ici sous forme de rp votre première transformation en loup garou, et ce que vous avez ressenti pendant cette dernière. Minimum 40 lignes


    Quelle froide journée ! Phillip n'aurait sut dire si cette fraîcheur était dut au vent, à la saison, ou encore à cette impression maussade qui lui traversait la gorge. L'après midi touchait à sa fin, les enfants rentraient chez eux à la hâte pour mieux profiter du foyer familial. Pas de neige, seulement un gel coriace qui s'infiltre sous vos habits et vous glace les os. Phillip n'était pas un frileux et se vantait d'ailleurs de ne pas l'être. Mais alors que les autres pressaient le pas, le jeune garçon, lui, trainait de la patte, trouvait divers prétextes pour s'arrêter comme observer les oiseaux. En réalité il réfléchissait, se posant la question qui peut paraitre tellement existentiel quand on a cet âge : Comment annoncer la mauvaise note à son père? Certes, ce n'est qu'une préoccupation puérile et tout à fait humaine, surtout pour un jeune garçon de 10 ans. A cet âge, on pense surtout à jouer avec ses copains et embêter les filles, ce qu'il lui arrivait de faire de temps à autres mais sans plus. De nature un peu solitaire il n'est pas particulièrement social et ça se faisait souvent ressentir, sans inquiéter personne, il faut bien l'avouer. Cependant, dans sa famille, comme dans beaucoup, l'éducation était une étape longue et rigoureuse dont l'échec devait être éviter en particulier. Phillip soupira. Il entendait déjà la voix de son père le railler parce qu'il n'avait pas assez travaillé pour ce devoir, parce qu'il avait préféré sortir dans le jardin pour chasser des insectes plutôt que d'étudier. A chaque soupire, un nuage de buée s'élevait pour mourir plus haut.
    Enfin la maison se dressait devant lui. Pas immense, typique de la région mais curieusement, ce jour-là, il la trouvait un peu menaçante. Tant pis, il fallait y aller, il ne pouvait plus manquer l'affrontement avec son père. Le gravier crissa sous ses pas tandis que le vent lui souffla une bourrasque glacée sur le visage. Il entra le plus discrètement possible, étouffant du mieux le bruit du loquet. Pendant quelques minutes, alors qu'il remontait le couloir, il espérait que son père ne fusse pas rentré mais que sa mère l'y attendait, chocolat chaud fumant et un large sourire dont elle seule en possédait la clé. Hélas, ses espoirs furent rapidement mis à mal lorsqu'il entendit la voix grave de son père, installé dans le salon.

    -C'est toi Phillip ?

    Le garçon déglutit

    -Oui, oui ... !

    Les dés étaient jetés mais plutôt que de s'élancer directement dans la gueule du loup, Phillip fit un détour par la chambre de sa nouvelle petite sœur. Elle faisait la sieste ans son lit, étendue sur ses un ans bien tassés. Petite fille toute ronde au grand yeux qui lui réchauffaient le cœur par son simple rire. Phillip se pencha pour lui embrasser le front, elle se retourna dans son lit mais ne se réveilla pas. Enfin, il s'était donné un peu de courage et s'élançait enfin vers son père.

    ***
    -Qu'es-ce que c'est que cette note !? Mais comment t'es-tu débrouillé pour qu'elle soit aussi mauvaise !?

    -Je .. je ne sais pas, répondit-il d'une voix chevrotante.

    Hélas son père n'en resta pas là. Il sembla ne pas apprécier la réponse de son fils et commença à le blâmer de son manque de rigueur, le maudissant à une vie catastrophique. il faut savoir, le père Delarivos n'est pas personne à passer par quatre chemins pour vous dire le fond de sa pensée. Phillip fut blessé de ses remarque, il baissait la tête pour se soulager de son courroux, espérant que le sol lui soit plus solidaire. Mais rien ne semblait assouvir son mal-être et le jeune garçon commença à sentir battre en lui une pulsion inconnu. Ses tempes le brulaient et battait, martelé par le sang qui affluaient trop vite, par son cœur dont la cadence ne cessait d'augmenter. La tête commençait à lui tourner mais l'enfant refusait de se laisser submerger, de peur de paraitre faible face à son père. Et plus il luttait, serrant les poings, les mâchoires, tentant de penser à autre chose, plus il sentait les frissons le parcourir de toute part qui se transforma ensuite en convulsion. Son père s'interrompit vivement en voyant son fils se tordre de douleur au sol, les doigts crispés, le regard démens. Phillip ne se vit pas transformer mais ressentit chaque étape de sa transformation, les os se déplacer, son museau grandir. C'est après de longues minutes épuisantes que la transformation s'acheva. Il était là, allongé au sol. Ce n'était plus le petit garçon qu'il était mais un jeune loup encore de petite taille au pelage immaculé et au bout des pattes d'encre. La tête lui tournait encore, il tenta maladroitement de se relever mais rapidement tomba. L'angoisse le submergea, il ne comprenait pas ce qui venait d'arriver. Son cœur ne perdait rien de sa cadence, il leva les yeux vers son père, enfin, ce qu'il crut être son père. Se tenait devant lui un loup qui lui parut gigantesque, aussi blanc qu'un soleil d'hiver. Pourtant, quelques chose lui dit que c'était son père, peut-être l'instinct sauvage qui venait de s'éveiller en lui. Il parvint à s'assoir, désorienté, ne sachant s'il devait se réjouir ou s'inquiéter. quelques longues minutes après, il parvint à reprendre une forme humaine. Son père fit de même.

    -Que m'est-il arrivé ?

    Après s'être revêtue, ils eurent une très longue conversation sur ce qui était arrivée. Phillip venait de découvrir qu'il était la même créature qui peuple les histoires d'horreurs, qu'il était un loup, un fils de la Lune.


~ Je suis derrière l’écran ~
Votre prénom ~ anonyma
Votre age ~ 18 ans
Vos passions ~ Cinéma - musique - Dessin - Ecriture
Ou avez-vous connu le forum ~ d'un partenariat à un autre ^^
Quelque chose à dire dessus ? ~ Rien, le design est très beau, les pv intéressant (j'ai longtemps hésiter entre Phillip et un autre ^^) et l'histoire et les intrigues me paraissent des plus complète ! (ok c'est pas trop critique tout ça XD)



Dernière édition par Phillip Delarivos le Mar 15 Sep - 20:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeLun 14 Sep - 17:51

~ Qui suis-je? ~

Phillip Delarivos Asupprimer

Dans cette deuxième partie, vous ferez également un rp. Vous allez devoir nous raconter toute votre histoire, votre caractère, et votre physique. Vous devez parler de la considération bonne ou mauvaise que vous avez pour votre statut de loup garou. N'oubliez pas de lire les informations sur votre espèce, car cela vous aidera pour votre fiche. Il vous faudra un minimum de 130 lignes, et détailler un maximum.

    Es-ce qu'on est vraiment quelqu'un à 16 ans? Certains pourraient répondre à la négative. La vérité, c'est que certains en 16 ont déjà vécu une vie entière, ayant affronté certains évènements que l'on ne voudrait à personne. Phillip fait partit de ce type de personne. Pourtant, lorsque vous voyez cette jeune frimousse dans ses dix premières années, vous ne pensez pas un seul instant que cet enfant est ... particulier. Ses plus jeunes années, il les fit auprès de ses grands-parents parent, mais à dire vrai, personne ne se souviens d'une enfance aussi loin. Son plus vieux souvenir est peut-être bien l'absence de son père cette nuit-là. Du haut de ses 5 ans, il s'était glisser ce soir-là dans la chambre de ses parents, réveillé par un étrange bruit. Apeuré, il s'était précipité chez ses parent mais n'avait trouvé que sa mère. "Papa as été appelé pour son travail, il en aura pour toute la nuit", lui avait répondu sa mère. Pourtant, en se penchant à une fenêtre, il l'avait vu, il avait vu ce loup blanc se mouvoir à la lumière de la lune. Sa mère en avait rit en lui expliquant qu'il avait rêver. A cet âge, comment voulez-vous ouvrir les yeux de votre mère à ce genre de chose. Il passa tout de même la nuit couvé dans ses bras.
***
    -Tu vas bientôt avoir un petit frère, ou une petite sœur !

    Ces mots résonnaient encore dans sa petite tête d'enfant. Ce jour-là, il était assit dans le jardin, occupé à dessiner, un dessin qu'il reproduisait sur chaque feuille. Toujours il dessinait les contours flous d'un canidé, d'un loup plus précisément, ce même loup qu'il était sûr d'avoir vu une nuit. Mais ce jour-là, il avait interrompue son dessin, analysant ces quelques mots qui sonnaient avec tant d'intensité en lui. Sa maman était enceinte, dans quelques mois il serait grand frère. Ce jour-là, le petit garçon prit une nouvelle feuille et y dessina sa famille autour d'un berceau. Il ne dessina plus de loup blanc. Les neuf mois furent longs pour le garçon qui le soir se glissait vers sa mère pour lui demander quand il arrivait. Et comme tout enfant de cet âge, il multipliait les questions les plus enfantines et se trémoussait d'impatience. L'annonce de son arrivée ne fut pas comme il l'attendait. Son père le réveilla une nuit pour partir à l'hôpital avec sa mère.

    -Il peut pas attendre encore un peu ? avait marmonné le petit garçon derrière sa frange tombante.

    Il ne regretta pourtant jamais cette nuit là. Du haut de ses neuf printemps, le petit garçon admirait sa nouvelle petite sœur, la petite Lily. Rapidement il se révéla très attaché à ce petit bout de vie, il apprit à lui donner le biberon malgré quelques maladresses au début mais surtout, passait beaucoup de temps à la faire rire en lui faisant des grimaces et autres. Le jeune enfant passait une grande partie de son temps avec elle, étant solitaire de nature, il lui en consacrait plus à elle qu'aux autres. Il était là pour ses premier pas, là quand il fallait la consoler de ses pleures, bref, il était le grand frère protecteur et attentionné.

    L'année de ses dix ans marqua un réel tournant dans sa vie. Cette année là, il découvrit qu'en lui dormait d'autres instincts, une face caché que son père lui avait transmis, il découvrit par hasard qu'il était un fils de la lune. A partir de ce jour-là, il partagea avec son père ce secret et entama l'apprentissage de ce pouvoir. On lui enseigna la nature des fils de la lune, qui ils sont, comment ils vivent mais Phillip n'eut pas la chance d'en voir d'autres durant ses jeunes années. Il sur enfin qui était ce loup blanc, ce soir là de son enfance : son père. Mais ce lourd secret l'obligea aussi à demeurer silencieux auprès de ses amis, ayant juré à son père qu'il n'en parlerait jamais à sa mère, et encore moins à ses amis. Cela ne l'empêchait pas d'être gorgée de fierté.


***

    Cela vous est déjà arrivé de commettre une erreur ? Oui sans aucun doute mais ont-elles souvent des conséquences aussi catastrophiques ? Rien n'est moins sûr. Voilà un an que Phillip a pris connaissance de sa véritable nature, un an que son père lui enseigne en cachette à contrôler du mieux son pouvoir. Ce soir-là, Phillip, pas jeunesse orgueilleuse et trop pleins de confiance, s'éclipsa au cinéma, ignorant la rondeur de la lune de la nuit. Après avoir accepté l'invitation de ses ami, il se rendit avec sa petite bande de 4. Alors qu'il se penchait sur le guichet, il sentit le sang battre ses tempes. Il ignora tout d'abord cet avertissement et entra dans la salle. Soucieux, ses amis remarquèrent vite que le jeune garçon était souffrant, la sueur perlait son front. Phillip les rassura et s'excusa de les laisser, prétextant d'aller aux toilettes. il s'y glissa sans être remarqué et ferma la porte à clé. Tout se mis à tourner et le souvenir de sa première transformation survint. Mais cette fois-ci, son père n'était pas là. Bien qu'elle fut un peu plus rapide qu'en ses début, sa transformation s'acheva de la même manière. Gisant sur le carrelage, un loup au pelage de neige et aux patte noir prit la place du jeune garçon. Il se releva rapidement et du se rendre à l'évidence. Il fallait filer en douce pour ne pas être remarqué. Il commença par cacher ce qu'il restait de ses vêtement dans la poubelle et fallait sortir rapidement. Le problème de la porte close se posa rapidement. Il lui fallut faire preuve d'agilité pour se glisser par la petite fenêtre, ouverte celle-ci. Dans l'obscur nuit, le jeune loupiot bondit au travers des parking, des routes, manquant de se faire écraser. Les voitures freinaient mais le loup ne se stoppait pas, il continuait sa course folle, sans s'arrêter, le cœur battant. Il tomba nez à nez avec un groupe de personne, haute et d'apparence hautaine. Il ne se posa guère de question et décida de changer de trajectoire pour les éviter, sachant très bien qu'il avait été vu.

    Il n'entra pas tout de suite chez lui. Le loup blanc erra autours de la maison, cherchant tant bien que mal à retrouver son apparence humaine. Tant pis, il savait qu'en se retransforment, il serait nu et savait que sa mère l'interrogerait si elle le retrouvait nu à l'extérieur. Avant qu'il ne tente quoique ce soit, son père bondit d'entre les buissons. Le temps n'était pas au blâme, il attira son fils loin de la maison pour s'enfoncer dans les bois. Avant l'aube, ils rentrèrent en douce par la cave, là où son père conservait des vêtements pour la retransformation.


    Quand ils retrouvèrent sa mère, se fut l'explosion de reproches. Phillip n'était pas rentré de la nuit, elle avait finit par appeler un collègue policier à elle qui patrouillait de le chercher sans ameuter tout le quartier. Phillip demeura muet, c'est son père qui prit sa défense en lui disant que le jeune garçon l'avait rejoint à son travail, sous prétexte qu'il était trop fatigué pour rentrer à pied. Après de longues paroles, la dispute pris enfin fin. Mais pas pour Phillip qui savait que son père rajouterais une couche ensuite. En emmenant son fils à l'école, en retard, il ne manqua pas de lui faire la moral.

    -Tu n'as pas été vu au moins ?
    -Personne papa,
    avant de se rappeler des voiture et des quelques personnes.

    Il ne dit rien, craignant que la tension installée n'empire. Il laissa donc son fils à l'école. C'est alors que ses amis lui tombèrent dessus, posant multiples questions qui demeurèrent sans réponse. Il mentit en disant que malade il était finalement rentré chez lui. Malgré tout, personne ne chercha plus loin et Phillip en fut soulagé. Oui mais voilà, ce soir-là, il signa l'erreur de sa vie.

    Il fallut deux jours pour en ressentir les conséquence, deux jours pour que la mort se manifeste. Sa mère était venue le chercher à l'école en cet fin d'après midi. Dans la voiture, isl demeurèrent silencieux, conscient que la nuit d'il y a deux jours avait encore marqué les esprit. C'est elle qui tenta de renouer le dialogue avec son fils et y parvint avec succès. Il riait encore en descendant de la voiture. Il ferma la portière et au travers des vitres, vit que sa mère s'était figée. Il chercha du regard ce qu'elle avait vu et perçut la porte de la maison, à demi ouverte. Une main ensanglanté avait laissé sa trace sur le côté.


    -Restes là, lui avait-elle ordonné.

    Angelika avait donc disparue derrière la porte. Phillip piétinait sur place, envahi par l'inquiétude. Il se m'y à réfléchir, à se demander ce qui était arrivé, créant divers scénarii dans sa tête. Et si sa mère était en danger, elle aussi ? Il fallait qu'il l'aide, même si cela impliquait une transformation. posant son sac à terre, il s'approcha de la porte qui grinça sur ses gongs. Tout avait été dévasté, les meubles étaient tombés. On s'était battu. Mais ce qui le submergea d'effrois, c'était ces longues trace de sang sur le mur. Il entendit alors les pleures de sa mère. Il n'y avait plus à hésiter. Il s'élança dans le couloir et déboucha directement dans le salon. Il vit d'abord sa mère, effondré sur une chaise, téléphone en main. Elle avait déjà appelé du secours. En voyant son fils, elle hurla.


    -NON ! Je t'ai demander de m'attendre dehors !!

    Mais c'était trop tard. Phillip avait tourné la tête et posé ses yeux d'enfant sur le corps sans vie de son père. Ou plutôt ce qui en restait. Égorgé, tuméfié, ouvert et vidé de son sang, une exécution violente et emplit de souffrance. Cette image brusqua l'enfant qui ne put s'empêcher de vomir sur le sol, tremblant. Son cœur bondit de cadence, Phillip espérait ne pas se transformé, il devait se concentrer sur autres chose. Sa mère s'agenouilla près de l'enfant pour le prendre dans ses bras, tentant de masquer ses larmes. Penser à autre chose, autre chose. Lily ! Une nouvelle vague de crainte le submergea. il se dégagea de sa mère.


    -Et Lily !!

    L'enfant se détacha d'Angelika avant que celle-ci ne put la retenir. Phillip traversa le couloir et se figea à l'entrée de la chambre. Tout était aussi dévasté, on y trouvait quelques traces de sangs. Rapidement, les sirènes se firent entendre.

    -Il faut la retrouver ! avait gémit Phillip quand sa mère le prit dans ses bras pour le faire sortir de la maison.
    -On va la retrouver ...

    Ce jour-là, rien ne fut plus comme avant, tout avait changé. Phillip parvint à s'éclipser des secours et de sa mère pour s'isoler et laisser la peine et la colère se déverser. Il hurla et sa transformation ne fut jamais aussi rapide. Les larmes qui roulaient sur ses joues creusèrent des sillons gris sur son pelage. Il comprit alors son erreur. Il comprit qui étaient les meurtriers et ce qui les avaient attiré ici. Son feu père lui avait longuement parlé des vampires. Et son escapade nocturne du cinéma les avaient attiré à eux. Peut-être aurait-il put sauver son père s'il n'avait pas mentit ? Sa colère mêlé à une culpabilité dévorante redoubla d'effet. La police et sa mère le retrouvèrent au matin, contre un arbre, rhabillé mais grelotant, non pas de froid comme beaucoup l'eut crut mais de fatigue et de tristesse. Le dessus de ses mains saignaient mais ses larmes avaient cessé. Il fallait retrouver Lily, c'était devenue la seule chose qui lui faisait oublier sa culpabilité.

    Peu de temps après, sa mère lui présenta deux hommes, John Harper et Alexander Bauer. Deux hommes talentueux dans leur domaine qui les aidèrent à retrouver la trace de Lily. Elle n'était pas morte, elle était ... différente. Son instinct de loup l'avertit et lui influa la méfiance. Quand celle-ci chercha à bondir sur sa mère pour la mordre, Phillip s'interposa de justesse pour l'empêcher d'agir. Ses yeux devenus bordeaux n'annonçait rien qui aille. Harper sut la mettre hors d'état de nuire, il en savait visiblement suffisamment sur les vampires pour y parvenir. Ils durent se rendre à l'évidence, cette petite fille n'était plus Lily. Elle fut abattu. Cette nuit là, sa mère ouvrit les yeux sur ce qui les guettaient depuis toujours. Rien ne fut plus comme avant. Phillip était anéantit, il se renferma sur lui même, tourmenté de ses erreurs.

    Quelques jours s'écoulèrent avant que sa mère prennent de nouvelles décisions : prendre en chasse les tueur et ceux de leur espèce, livrer bataille contre les vampires. Elle vendit la maison et entraina son fils et ses deux compères dans sa quête, épiant tout évènements étranges et meurtres barbares inexpliqués. Leur premier affrontement avec un vampire fut dangereux, extrême et marqua un nouveau tournant. il n'était pas seul à traquer ce dernier et rapidement ils tombèrent face à un loup-garou. Face à la créature, il redoublèrent de vigueur au combat et ne traquaient plus à présent que les vampires, mais aussi les fils de la lune. Cette perspective meurtrie profondément le garçon qui pensait trahir les siens, et la mémoire de son père. Mais il ne pouvait en être autrement, il devait protéger sa mère et se préserver par la même occasion.


    ***

    Ce soir là, le loup avait mis en déroute le groupe grâce à l'aide d'un de ses compagnons. Phillip avait alors 14 ans et tandis que sa mère avait à faire avec l'autre, lui poursuivit le fils de la lune avec une aisance qui aurait put dérouter autrui s'il n'avait été seul. Utilisant sa ruse naturel et son instinct de chasseur, il parvint à couper la route au canidé. Un loup énorme et tout de noir se tenait face à lui, jeune adolescent au regard brillant. Phillip dégaina l'arme, hésiter serait une erreur. Le loup dressa la tête, il avait sentit en lui un congénère et l'appelait du bout des yeux. Sa main trembla, Phillip décida de baisser, l'arme, rongé par le remord. Après quelques secondes où le loup s'était approché de lui, il releva la tête.

    -Pardonnez-moi ...

    Son bras se raidit, il redressa l'arme et tira plusieurs balles d'argents pures. Le loup tomba au sol, gémissant, avant de mourir. Phillip venait de tuer son premier fils de la lune. Il soupira avec hésitation, remord et doute. Étais-ce la bonne solution ? Avait-il raison de faire ça ? A force, le garçon avait sut mettre à part sa culpabilité, au fond, rien ne pouvait être pire que son erreur de jeunesse. Il en avait tirer des leçons. Ne jamais se laisser submerger par la culpabilité. Quand il retrouva le trio, ils le félicitèrent généreusement. Phillip chercha à demeurer impassible face à eux mais il ne cessait de repenser à son geste. Sa mère n'était pas aveugle et le soir venue, elle le prit à part pour discuter. Le jeune homme lui fit part de son mal être, sans donner plus de raison. Il émit alors l'idée de stopper ces violences et rechercher une vie plus tranquille. Mais les idées pacifistes de son fils l'irritèrent plus qu'autres chose, elle clos la discutions, ce fut là la première dispute d'une longue série. Et malgré ses idée, le garçon continua à chasser les vampire et les loups. Ils parvenaient toujours à se sortir de justesse de toutes les situations jusqu'à maintenant. Avec le temps et alors qu'il a tendance à douloureusement s'éloigner de sa mère, il s'est rapproche de John Harper, devenue une sorte de père de substitution sans l'être véritablement. Il lui fait confiance te connait sa fougue au combat, l'ayant déjà sortit de mauvaise passe. Ce n'est pas tout à fait le cas pour Bauer qui a tendance à se méfier de lui. S'il découvre quoique ce soit, le garçon n'est pas sûr de ce qu'il devra faire : tout avouer ou l'abattre.

    ***

    -Où allons-nous ?
    -A WhiteHorse, Phillip,
    répondit sa mère.

    Le garçon soupira, fatigué de tout ces déplacement incessant. La voiture roulait à allure constant, sa mère au volant, lui à côté. Harper et Bauer était dans l'autre et les suivait de près. Pas de question à se poser, il savait se qui l'attendait là-bas. Angelika tourna la tête vers son fils qui scrutait l'horizon, absent. Qu'il avait grandit son fils depuis la mort de son époux. Un haut gaillard de petite corpulence, élancé et svelte sans être chétif. Ses cheveux clairs tombait légèrement sur son visage triangulaire aux joues plates et imberbes, assombrissant son regard émouvant et triste, surligné de sourcils fins. Qu'il était séduisant aujourd'hui son fils. Pourtant, on devinait tant de malaise au creux de ses yeux qu'elle se sentait parfois honteuse de l'entrainer dans ses chasses. Non, elle n'était pas responsable de sa tristesse, ces monstres l'étaient.

    Bientôt la ville se dessina devant eux. Phillip n'avait aucune envie d'y aller, pour abattre encore des siens. Non, il ne pourrait plus, cela pesait trop en lui. Il fallait trouver un moyen d'éloigner sa mère de leur piste, les prévenir, leur parler ... et s'ils décidaient de l'abattre pour trahison ? Tant pis. C'était un risque à courir...



Dernière édition par Phillip Delarivos le Mar 15 Sep - 20:12, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Torben Delinger
Admin|Cabot galeux garou
Torben Delinger

Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 30
Localisation : Un peu partout, mais surtout là où tu ne t'y attends pas, vampire!
Clan : Lycanthropes, les enfants de la Lune
Humeur : Joyeuse et innocente
Date d'inscription : 16/02/2009

Mémoire
Age: 21 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeLun 14 Sep - 17:59

Bienvenue philipp!
Revenir en haut Aller en bas
http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Lynn Anderson
Admin| Furie au régime
Lynn Anderson

Féminin
Nombre de messages : 915
Age : 31
Localisation : Toute seule...
Clan : Quel importance? Tout ce que je souhaite, c'est de n'avoir jamais vu le jour
Humeur : Au bord du gouffre
Date d'inscription : 13/02/2009

Mémoire
Age: 256 ans en réalité... Oui oui, j'ai l'air d'avoir 17ans, et pourtant ^^
Espèce: Contre Nature
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeLun 14 Sep - 19:39

cheers Ouééé phillip !cheers
Phillip Delarivos 246677

_________________
Phillip Delarivos 2955ojn Phillip Delarivos Avkristen9
(c)Cristaline||rosieslullabi
__Lynn Anderson
Si j't'attrape
Je t'bouffe !

Revenir en haut Aller en bas
http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeLun 14 Sep - 21:00

Merci beaucoup de l'accueil !
Je vous préviendrais quand j'aurais terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeMar 15 Sep - 18:31

Désolé du double post mais je pense avoir terminé tous ce qui avait à faire
En espérant que la partie "qui suis-je?" colle au mieux le PV !!

edit : Je viens de me rendre compte de quelques incohérences en croisant l'histoire que j'ai écrite et celle donné en PV chez Angelika -_-'. POurquoi je l'ai pas lu avant, c'est une excellente question (boulet XD) J''préfère voir si ça gêne vraiment avant de changer quoique se soit, on ne sait jamais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lynn Anderson
Admin| Furie au régime
Lynn Anderson

Féminin
Nombre de messages : 915
Age : 31
Localisation : Toute seule...
Clan : Quel importance? Tout ce que je souhaite, c'est de n'avoir jamais vu le jour
Humeur : Au bord du gouffre
Date d'inscription : 13/02/2009

Mémoire
Age: 256 ans en réalité... Oui oui, j'ai l'air d'avoir 17ans, et pourtant ^^
Espèce: Contre Nature
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeMar 15 Sep - 20:02

    Re Coucou Phillip Delarivos 332588
    Alors pour ta fiche, elle est bonne dans l'ensemble, même s'il y a deux-trois fuates, mais ça, tout le monde en fait ^^ Ce n'est pas trop grave si tu t'es un peu éloigné du pv d'Angelika, vu que tu as gardé la trame général. Juste par contre, que ta petite soeur est morte, tuée par John. Sinon ça me va total ^^ Je te mets ton groupe et ton rang tout de suite. Bienvenu parmi nous et très bon jeu Phillip Delarivos 332588 J'espère que tu te plairas sur Vt ! si tu as des questions, hésites pas à me les poser par mp.

    Ps : Oublie de remplir ta mémoire de vampire

_________________
Phillip Delarivos 2955ojn Phillip Delarivos Avkristen9
(c)Cristaline||rosieslullabi
__Lynn Anderson
Si j't'attrape
Je t'bouffe !

Revenir en haut Aller en bas
http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeMar 15 Sep - 20:14

Ok c'est cool, j'avais peur que ça dérange vraiment ^^
C'est modifié pour Lily, j'y ait ajouté quelques lignes !
Merci ! je n'hésiterais pas à demander en cas de soucis Wink !!
Revenir en haut Aller en bas
Zachary Turner
Je tue à contre coeur
Zachary Turner

Féminin
Nombre de messages : 392
Age : 37
Localisation : Seul... Loin de tout et de tous !
Clan : Nomade malheureusement meurtrier...
Humeur : Maussade... voir pire !
Date d'inscription : 24/02/2009

Mémoire
Age: 31 ans... depuis 74 ans = 105 ans !
Espèce: Sanguinaire qui n'assume pas
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeMer 16 Sep - 15:54

Bienvenue à toi jeune cabot
Phillip Delarivos 615928

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lilithblackgoddess.skyrock.com/
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitimeMer 16 Sep - 15:58

Merci sale sanguinoolique !XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Phillip Delarivos Empty
MessageSujet: Re: Phillip Delarivos   Phillip Delarivos Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Phillip Delarivos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Thême :: 
»» PREAMBULE ««
 :: PAPIERS S'IL VOUS PLAIT :: ~ Fiches en cours
-
Sauter vers: