Vampire Thême
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Sur l'humide bitume [Lynn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Phillip Delarivos
Enfant garou de la lune
Phillip Delarivos

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Date d'inscription : 14/09/2009

Mémoire
Age: 16 ans
Espèce: Sac à puce garou
Je t'aime, un peu, beaucoup...:
Sur l'humide bitume [Lynn] Empty
MessageSujet: Sur l'humide bitume [Lynn]   Sur l'humide bitume [Lynn] Icon_minitimeSam 26 Sep - 21:48

Sur l'humide bitume Sur l'humide bitume [Lynn] Dg057



    La pluie battait rageusement sur la ville de White Horse, la journée avait été sombre, fragile et humide. Certains vous dirons que les jours se ressemblent, d'autres que chaque jours est une nouvelle surprise. pour sa part, Phillip était à la fenêtre de l'hôtel dans lequel il s'était installé avec sa mère et leur deux acolytes. Les gouttes lissaient le long du vitrage, zébrant son visage de leurs ombres clairs et sinueuses. Cela ne faisait que quelques jours qu'il était arrivé et déjà le temps lui paraissait long. Il n'avait pas encore trouvé le moindre loup et craignait que sa mère ne la devance. Cela le préoccupait et John commençait à le voir. Il avait beau eut essayer d'en discuter, Philip n'avait fait qu'esquiver chacun de ses propos. Il avait décider de mettre la fatigue sur ce compte.

    La porte claqua dans son dos, sortant Phillip de ses pensées. C'était sa mère qui rentrait, visiblement fatigué de sa journée. Elle passa se donner un coup d'eau au visage et s'approcha lentement de son fils. Il s'observèrent quelques instants jusqu'à ce qu'elle prenne parole.


    -Pourquoi tu restes là Phillip, cette chambre te rend triste...

    Celui-ci demeura silencieux à cette remarque. Il n'avait rien à répondre à cela, c'est un étau qui l'enserrait à cet instant, déchiré face à sa mère, il ne supportait plus ce silence, ni cette obstination et cela le mettait de plus en plus mal à l'aise. Il soupira. C'est alors qu'il sentit sa main se poser sur son épaule. En se retournant, il vit les billets qu'elle lui glissait entre les mains.

    -Va te détendre, va te changer les idées et achètes ce que tu veux
    -Maman, je...

    Elle l'interrompit d'un geste et le pressa d'y aller. Étais-ce une feinte pour se débarrasser de lui tandis qu'elle s'occupait de je ne sais quoi, ou étais-ce pour qu'il se détende sincèrement. Peu importe, Phillip accepta à contre cœur et sortit. La pluie tambourinait sur le bitume tandis qu'il longeait les bâtiment pour s'abriter. C'est alors qu'il tomba sur le centre commercial et estima que s'y réfugier était une bonne idée. Ce n'était pas une si mauvaise idée et au vu de la foule, peut-être pourrait-il repérer au mieux un loup, au pire un vampire. Alors qu'il s'était juré de ne plus faire de mal aux loup, sa position par rapport aux vampires demeurait hostiles. Des meurtriers assoiffés de sang, des tueurs maudits.

    Phillip erra, jetant un coup d'œil aux vitrines et aux objets. Pour être sincère, ce genre de pratique ne lui était pas familière, il n'était pas sûr de savoir si prendre comme il faut. Il avait plutôt d'un touriste dans un musée. En faites, il observaient discrètement les personnes environnantes, notant quelques comportement mais ne ressentant rien de concret. A se demander ce que peuvent bien faire les loups de la ville ! Peut-être devait-il tenter sa chance plus loin, encore fallait-il trouver le bon moment.

    La fin de journée approchait, la pluie s'était tut. Un après-midi peu fructueux, il faut bien l'avouer. Mais au moins, cela l'avait éloigné de la torpeur habituelle et du baratin vaseux de ses pères. Pour une fois, ce n'avait pas été un après-midi de chasse comme il avait l'habitude de faire, non, il avait put profiter d'une certaine tranquillité, malgré la foule dans les rayons. Il avait ainsi put consacrer son temps à ce qui lui était important, à la recherche des siens. Et même si cela n'avait rien donner excepté un gout amer dans la bouche, il était satisfait de son errance parmi les gens. c'est dans la foule qu'on est à même de savourer la solitude.

    A présent, le magasin se vidait mais Phillip avait décider de trainer jusqu'à ce qu'il ferme, n'était pas très impatient de rentrer. Il se décida tout de même à quitter les lieux. Le parking refoulait une odeur de bitume trempé mêlé au relan des égouts environnant. Bref, pas vraiment la plus belle combinaison que l'on pouvait espérer. Ajouter à cela les quelques traces d'essence et de gasoil des quelques centaines de voitures qui étaient passées. D'instinct, le jeune homme recula. Il percuta alors quelque chose, ou plutôt quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur l'humide bitume [Lynn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Thême :: 
»» WHITEHORSE ««
 :: CENTRE VILLE :: ~ Centre commercial
-
Sauter vers: